Nouvelle initiative visant à transformer l'activité économique des femmes dans les pays les moins avancés

TOKYO – 23 MARS 2019 – Dans les 47 pays les moins avancés (PMA) du monde, les femmes continuent de se heurter à des obstacles qui limitent leur participation au commerce. Une initiative récemment lancée, qui prévoit un investissement de 10 millions de dollars EU, est exclusivement axée sur l'autonomisation économique de ces femmes.

De nombreux obstacles entravent les activités commerciales des femmes, parmi lesquels des difficultés d'accès au financement, des lois discriminatoires et des normes sociales qui limitent la mobilité. Dans les PMA, ces contraintes peuvent être exacerbées, et y remédier directement peut avoir une incidence considérable sur les moyens d'existence et les économies.

L'initiative du Cadre intégré renforcé (CIR) "Rendre les femmes plus autonomes, dynamiser les échanges" sera menée en partenariat avec les gouvernements des PMA dans lesquels le CIR a un mandat. Axée à la fois sur les aspects politiques et pratiques du développement du commerce (et tirant parti des dix ans d'expérience du CIR à cet égard), cette initiative se fonde sur une approche globale de l'autonomisation économique des femmes et est conçue pour avoir un maximum d'effets.

En tant qu'investisseurs, donateurs et partenaires de la coopération pour le développement, les pays du G‑20 ont un rôle majeur à jouer afin de transformer la vie des femmes dans les pays les plus pauvres du monde. Comme énoncé dans la Déclaration des dirigeants du G‑20 de 2018, l'égalité hommes-femmes est essentielle à la croissance économique et au développement durable. Le Women 20 (W‑20) joue un rôle fondamental dans la lutte contre les inégalités hommes-femmes, et l'initiative "Rendre les femmes plus autonomes, dynamiser les échanges" concorde avec la conviction du W‑20 et la raison de cette action, qui cible les femmes les plus désavantagées dans le monde.

Le CIR, installé dans les locaux de l'Organisation mondiale du commerce, espère que cela marquera le début d'une nouvelle collaboration avec le W‑20 en vue d'assurer la prospérité des femmes dans ces 47 pays. Le CIR travaille en partenariat avec des institutions telles que le Centre du commerce international (ITC) et la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement, et reçoit un soutien financier de pays du G‑20 (Allemagne, Australie, Canada, Corée du Sud, États‑Unis, France, Japon et Royaume‑Uni).

Le Japon est un partenaire de financement à part entière du CIR depuis 2008 et nous sommes ravis de présenter cette initiative à Tokyo, le W‑20 étant cette année présidé par le Japon. L'initiative "Rendre les femmes plus autonomes, dynamiser les échanges" vise à élaborer des politiques et à faire participer les femmes de manière active et égalitaire aux processus des instances de décision, à l'instar des propositions du W‑20 sur l'égalité et la gouvernance.

Il s'agit d'une initiative unique du fait que la coordination dans les pays et les partenariats avec les ministères du commerce indiquent que le CIR est le mieux placé pour exercer une influence sur l'élaboration des politiques et pour cibler les bonnes communautés, c'est‑à‑dire relier l'action publique aux personnes que nous voulons influencer sur le terrain. Grâce à son partenariat privilégié avec l'OMC et à son rôle de catalyseur au profit de nouveaux financements, le CIR fait en sorte que le soutien se diffuse de manière aussi large que possible.

Annette Ssemuwemba, Directrice exécutive adjointe du CIR, a présenté l'initiative "Rendre les femmes plus autonomes, dynamiser les échanges" le 23 mars 2019 à l'occasion de la table ronde "Création d'une nouvelle valeur marchande par les femmes entrepreneurs" organisée dans le cadre du W‑20 2019 à Tokyo.

10 millions de dollars EU. 4 ans. 47 PMA. 50 000 femmes. L'initiative "Rendre les femmes plus autonomes, dynamiser les échanges" place les femmes au centre du paysage commercial des PMA, qu'elles soient entrepreneurs, membres du gouvernement ou commerçantes transfrontières.

KEYWORDS: Women Economic empowerment G20 W20

CREDITS: Header image ©WAW!/W20 Secretariat