Commerce, mise en place de moyens de subsistance durables, promotion de la compétitivité et préservation des ressources en eau

Chandra et les 25 membres de son association de femmes s'accordent une pause au cours de leur journée de travail dans les champs pour tenir une réunion sur les perspectives du commerce du gingembre et la forte concurrence du gingembre à valeur ajoutée en provenance d'Inde. Chandra prend la parole avec assurance, "nous pourrions même être capables de rivaliser avec les marchands indiens. Notre principal problème c'est que nous n'avons pas les installations nécessaires, par exemple pour le nettoyage et la transformation. Si nous pouvions avoir ces installations ici, nous serions contentes".

Grâce aux partenaires de développement, Chandra et l'ensemble des communautés productrices de gingembre ont reçu de l'aide par le biais d'un projet financé conjointement par le CIR et le Fonds pour l'application des normes et le développement du commerce et mis en œuvre par l'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture.

La culture du gingembre nous a permis de donner à nos enfants une éducation et de pourvoir à notre nourriture et à nos vêtements. Nous devons essayer de mettre un peu d'argent de côté. Toutes ces choses sont essentielles pour l'avenir de nos enfants.
-

Le gingembre non lavé ne pouvait être exporté car il ne satisfaisait pas aux normes sanitaires et phytosanitaires prescrites, mais laver une grande quantité de gingembre pour l'exportation nécessite beaucoup d'eau, ressource qui n'était pas suffisante dans les régions montagneuses de l'est du Népal où le gingembre est cultivé. Le projet a financé la construction d'un système de lavage centralisé en collaboration avec d'autres communautés. Ce système est désormais en place dans la plaine de Duwagadhi dans le district de Jhapa, où l'extraction de l'eau et la gestion du drainage se justifient d'un point de vue économique, social et environnemental.

Le processus nécessite de puiser l'eau en profondeur pour l'amener à la surface, d'extraire les sédiments, de recycler l'eau après dessablage et de recharger les eaux souterraines. L'installation vient d'être achevée et permettra de créer plus de 200 emplois saisonniers, de réduire les coûts de commercialisation et les pertes après récolte de 30% et d'améliorer les prix du gingembre et les produits du gingembre exportés, améliorant ainsi de 25% les marges brutes des producteurs. Toutes vêtues de saris aux teintes rose foncé, Chandra et ses 25 collègues soulignent les avantages que la culture du gingembre apporte à leur communauté.

KEYWORDS: ginger