Mali
Diagnostic Trade Integration Study (DTIS) 2004
DTIS update 2015
WTO accession 1995

Avec le soutien du CIR, le Mali a intégré des stratégies commerciales et sectorielles dans sa Stratégie actuelle pour la croissance et la réduction de la pauvreté.

Des travaux ciblés dans des secteurs clés ont joué un rôle essentiel pour renforcer les capacités institutionnelles et techniques des producteurs et des exportateurs afin que ceuxci jouent un rôle plus actif dans la commercialisation des produits du Mali. Cela inclut des travaux concrets dans le secteur de la gomme arabique, qui fournit un revenu aux habitants les plus pauvres du pays.

MOU 09/08/10
Budget 1'449'378
Date de fin 31/12/18

Le CIR s'efforce de soutenir le développement de chaînes de valeur agricoles, comme celles des amandes de karité, de la gomme arabique, des mangues ou de l'élevage. Les capacités du secteur privé sont renforcées grâce à des formations, à un soutien à l'amélioration de la qualité et à des équipements.

Résultats:

  • Le CIR a soutenu l'unité de transformation de fruits UTRAFRUY, qui a produit 5 659 pots de confiture de mangue et 1 517 pots de compote de mangue en 2015, pour des ventes promotionnelles qui ont atteint 3 778 dollars EU environ.
  • Des équipements ont été fournis aux acteurs du secteur de la mangue, dont 200 flacons vaporisateurs, 1 500 pulvérisateurs et 1 000 combinaisons de production.
  • 200 personnes ont été formées aux bonnes pratiques agricoles et aux techniques de traitement phytosanitaire des vergers de manguiers.
  • Le soutien a contribué à l'augmentation des exportations de mangues fraîches et transformées, qui ont atteint 28 983,60 tonnes en 2017, soit environ 13 millions de dollars EU au total.
  • 116 femmes ont été formées à des techniques permettant d'améliorer la qualité des amandes de karité dans la région de Ségou.
MOU 03/09/13
Budget 2'825'340
Date de fin 31/12/19

Le CIR vise à réduire la pauvreté en augmentant les revenus des producteurs, récoltants et exportateurs de gomme arabique. Les travaux se déroulent dans six régions, y compris certaines des provinces les plus vulnérables, et font partie des efforts régionaux déployés pour créer une "grande muraille verte africaine" destinée à stopper l'avancée du désert du Sahara. Cela est important pour le pays car plus de 60% de sa superficie totale est déjà désertique ou semidésertique.

Résultats:

  • 177 sociétés coopératives de gomme arabique ont été créées au niveau local et 19 unions de coopératives de gomme arabique ont été créées au niveau des districts.
  • 13 sites de production de gomme arabique ont été recensés, dont 8 ont fait l'objet d'études géophysiques.
  • 3 tonnes de graines d'acacia sénégalaises ont été acquises, ce qui permettra de planter 10 000 hectares.
  • 82 représentants de producteurs de gomme arabique, partenaires appartenant à des ONG et représentants du secteur de la sylviculture ont été formés au moyen de 10 ateliers. Ces personnes sont désormais responsables de formation dans les 13 districts visés par le projet.
  • En 2017, 665 personnes, dont 561 dirigeants de sociétés coopératives et 104 administrateurs d'unions ou de fédérations de producteurs et de récoltants de gomme, ont suivi une formation à la gestion financière et d'entreprise dans le but de renforcer leurs capacités.
  • Un expert en sylviculture a élaboré un guide et des modules de formation, ainsi que des lignes directrices pour former les participants aux techniques de production de gomme arabique.

Bocar Niels Bossen
EIF Donor Facilitator (Embassy of Denmark, Counsellor Private Sector)
bocaba@um.dk

Keita Modibo
EIF Focal Point
keitamodibo1@gmail.com

Dansine Coulibaly
NIU Coordinator
coulibalydansinedac@gmail.com

Mbaye Ndiaye
Country Coordinator
mbaye.ndiaye@wto.org

Liens