Congo, Democratic Republic of the
Étude diagnostique sur l'intégration du commerce (EDIC) 2010
Mise à jour de l'EDIC N/A
Accession à l'OMC 1997

Avec le soutien du CIR, la République démocratique du Congo a intégré le commerce à sa Stratégie pour la croissance et la réduction de la pauvreté, dans le but spécifique de promouvoir le commerce extérieur. Cette stratégie donne la priorité à l'agriculture, aux réformes douanières, à la facilitation des échanges et à l'amélioration des conditions de l'activité des entreprises.

Les stratégies sectorielles pour l'agriculture, le développement rural, l'industrie, l'énergie, le tourisme et le transport comportent toutes une dimension commerciale aux niveaux régional et international.

Depuis 2011, le CIR travaille avec la RDC pour qu'elle prenne pleinement part au système commercial mondial, y joue un rôle actif et en tire parti.

Jusqu'en 2020, les activités en RDC se concentreront sur l'appropriation nationale afin de consolider les résultats, notamment grâce aux activités de renforcement des capacités humaines et institutionnelles.

Résultats:

  • 28 personnes issues d'institutions économiques et commerciales ont reçu une formation sur la manière d'améliorer la qualité des produits offerts et sur la fiscalité/TVA.
  • L'unité nationale de mise en œuvre a participé aux négociations entre la RDC et la Banque mondiale concernant la mise en œuvre du Projet de facilitation des échanges dans la région des Grands Lacs. Ce projet quinquennal a commencé à la fin de 2015 avec un budget estimé de 34 millions de dollars EU.
  • Le gouvernement a contribué à hauteur de 237 000 dollars EU aux efforts du CIR pour développer les échanges/soutenir différents secteurs, et alloué 46 000 dollars EU pour collecter des données sur la chaîne de valeur du café.
MOU 13/03/15
Budget 2'647'745
Date de fin 31/12/18

Le CIR s'est efforcé de soutenir la réhabilitation de la chaîne de valeur de l'huile de palme dans la région du Mayombe en RDC. Les techniques de production et les systèmes de commercialisation ont été améliorés afin de produire davantage d'huile de palme de meilleure qualité.

L'impact souhaité du projet était le suivant:

  • Économique: accroître la compétitivité des produits à base d'huile de palme sur les marchés intérieur et internationaux.
  • Social: création d'emplois, réduction de la pauvreté et soutien aux groupes de femmes.
  • Environnemental: gestion durable de la forêt et des terres, et piégeage du dioxyde de carbone en plantant davantage de palmiers.

Eugénie Salebongo
Secrétaire Général Commerce Extérieur Kinshasa
salebongoe@gmail.com

Charles Lusanda Matomina
NIU Coordinator (Coordonnateur national UNMO CIR Ministère du Commerce Kinshasa)
lusandamatomina@yahoo.fr

Kalay Patty
EIF Donor Facilitator (Delegation of the European Union to DR Congo)
Kalay.PATTY@eeas.europa.eu

Mbaye Ndiaye
Country Coordinator
mbaye.ndiaye@wto.org

DERNIÈRES NOUVELLES DU CIR CONCERNANT Congo, Democratic Republic of the